Pourquoi la règle des 10:20:30 ne vous sera d’aucune utilité pour préparer vos présentations et diaporamas

Au moment de concevoir vos présentations et diaporamas PowerPoint, vous vous êtes certainement un jour posé les 2 questions suivantes :

  • Combien de slides devrais-je insérer dans mon diaporama ?
  • Combien de temps devrait durer ma présentation ?

Pour répondre à ces questions, l’une des méthodes les plus fréquemment invoquées est la fameuse sacro-sainte règle des 10:20:30 formulée par Guy Kawasaki, célèbre auteur de L’Art de l’Enchantement.

Cette règle tient en 3 propositions simples et concrètes :

  1. Une présentation ne devrait contenir que maximum 10 diapositives,
  2. Elle ne devrait durer que 20 minutes,
  3. La taille des polices de caractère utilisées devrait être de 30 au minimum.

Oui, mais voilà : cette règle ne vous servira pourtant à rien pour préparer vos présentations de manière efficace. Nada, que dalle !

À cela vous me répondrez sans doute : « Enfin David, tu oses remettre en question Guy Kawasaki ? »

Et bien, oui. Parfaitement. Parce que malheureusement cette règle tarte à la crème est trop souvent utilisée à tort et à travers. Elle n’a donc quasiment aucun sens pour 90% des personnes amenées à réaliser des présentations !

Pourquoi la règle des 10:20:30 ne vous sera d’aucune utilité pour préparer vos présentations et diaporamas
Découvrez en quoi la sacro-sainte règle des 10:20:30 ne vous servira en rien dans la conception de vos présentations et diaporamas PowerPoint.

J’observe personnellement 3 raisons majeures pour lesquelles cette règle des 10:20:30 ne vous servira absolument à rien la majeure partie du temps :

1. Parce que de nombreux présentateurs utilisent bien plus que 10 diapositives

Si vous avez eu l’occasion d’assister à certaines des plus grandes conférences réalisées ces dernières années, vous constaterez aisément que le nombre de diapositives affichées durant la présentation dépasse allègrement les 10 diapositives.

Sur son blog Slide at Work, Nesma Houhou avait fait le compte il y a quelques temps lors d’une des dernières conférences Apple. Je n’ai pas réussi à remettre la main sur son article, ni à me souvenir du chiffre exact, mais elle avait comptabilisé un peu plus de 130 diapositives (si ma mémoire est bonne…).

Idem pour Garr Reynolds ou Nancy Duarte : même si leurs présentations ne durent jamais des heures, le nombre de diapositives qu’ils affichent dépasse toujours les 10.

2. Parce qu’une présentation dure souvent plus longtemps que 20 minutes

C’est le cas lors de chaque conférence Apple. Ca a été le cas lors de la présentation de l’offre Free Mobile en France par Xavier Niel. C’est le cas lors d’exposés académiques, de séminaires, de formation…

À part les conférences TED – dont c’est l’une des spécificités – vous ne trouverez que rarement une présentation qui ne dure pas plus de 20 minutes.

3. Parce que cette règle ne s’adresse ni au conférenciers ni aux formateurs

Au vu des 2 sections ci-dessus, vous me direz : « Mais pourquoi diantre Guy Kawasaki a-t-il formulé cette règle si communément admise ? »

La réponse est simple : cette règle n’a été formulée que pour un cas bien précis de présentation. En effet, la règle des 10:20:30 a pour but initial d’aider les entrepreneurs à structurer leur pitch, en fournissant un cadre pour présenter leur projet d’entreprise ou de startup à un panel d’investisseurs ou de business angels.

Cette règle n’a donc JAMAIS eu pour but de fournir un cadre aux conférenciers et aux formateurs.

Le problème, c’est que vu la notoriété de Guy Kawasaki, certains moutons ont cru bon de suivre ses propos, sans se poser la question de savoir s’il était réaliste de transposer cette règle dans un autre contexte !

Il n’existe aucune règle en matière de nombre idéal de diapositives !

Cette règle des 10:20:30 n’a donc de sens que pour les entrepreneurs qui ont besoin de présenter leur projet face à un panel d’investisseurs. Si vous êtes conférencier ou formateur, cette règle ne vous sera d’aucune utilité !

Et malheureusement, il n’existe aucune règle mathématique pour définir à votre place le nombre de diapos ou la durée idéale de votre présentation : tout dépendra du cadre, du contexte, des besoins et des attentes exprimés par votre audience.

Si vous souhaitez vous perfectionner dans l’art de réaliser des présentations percutantes, je vous invite à consulter ce blog. J’y publierai encore régulièrement des articles liés à cette thématique. En attendant les suivants, vous pouvez déjà (re)découvrir les articles précédents qui y sont consacrés :

Et vous, avez-vous déjà utilisé la règle des 10:20:30 pour préparer vos présentations ? Pensez-vous qu’elle soit inutile dans le cadre de formations et conférences ?

Répondez à ces questions en laissant un commentaire ci-dessous »

Une réflexion sur « Pourquoi la règle des 10:20:30 ne vous sera d’aucune utilité pour préparer vos présentations et diaporamas »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.