Passer à l’action : l’élément-clé à prendre en compte si vous ne voulez pas que votre formation retombe comme un soufflé

Au moment de concevoir leurs parcours de formation, la plupart des formateurs se concentrent sur 2 éléments principaux : le contenu de la formation, et la forme. C’est-à-dire comment réussir à faire passer un message et à favoriser le développement des compétences de leurs apprenants.

Si la motivation et l’engagement des participants constitue un enjeu essentiel, un autre aspect fondamental est pourtant souvent négligé : l’engagement des apprenants après la formation. Dit autrement : comment faire en sorte que ceux-ci passent à l’action le plus rapidement et le plus efficacement possible après la formation elle-même.

Cet enjeu est d’autant plus capital que si les apprenants ne mettent pas en pratique leurs acquis après la formation, tous les bénéfices de celle-ci se retrouvent anéantis au bout d’un mois à peine. C’est ce que Charles Jennings évoquait notamment dans sa vidéo sur le modèle 70:20:10.

À mes yeux, il y a donc 2 raisons principales de favoriser l’engagement et permettre à vos apprenants de passer à l’action après votre formation :

  • Pour éviter que les effets de la formation ne retombent comme un soufflé,
  • Pour leur permettre d’ancrer durablement le développement de leurs compétences.

Dans le cadre de la Croisée des Blogs de ce mois et de l’événement inter-blogueurs organisé par le blog Penser et Agir, je vous propose de découvrir ci-dessous 5 pistes possibles pour permettre à vos apprenants de passer à l’action :

Passer à l’action : l’élément-clé à prendre en compte si vous ne voulez pas que votre formation retombe comme un soufflé
Découvrez pourquoi et comment engager vos apprenants et leur permettre de passer à l’action rapidement après votre formation.

1. Favorisez une dynamique ludique et participative

Avec l’arrivée progressive de la Génération Y au sein des entreprises, le monde de la formation se trouve à un tournant : les parcours sont de plus en plus axés sur un mode interactif et participatif. À bas les séances théoriques ennuyeuses durant lesquelles le formateur ne fait que réciter son diaporama PowerPoint !

L’une des activités les plus plébiscitées dans ce cadre est le jeu. Et l’expérience démontre maintenant depuis plusieurs années qu’il s’agit d’un puissant outil pour favoriser à la fois la motivation et l’engagement des apprenants en formation.

Le formateur devient alors animateur-facilitateur d’apprentissage et sort de son rôle habituel de prof. De plus, la recherche a démontré que les apprenants se souviennent mieux d’activités durant lesquelles ils ont été actifs et acteurs de leur propre développement.

2. Permettez aux participants de transposer leurs apprentissages

Favoriser la motivation des apprenants, c’est bien. Faire en sorte qu’ils puissent contextualiser leurs apprentissages c’est encore mieux !

Ne perdez pas de vue que, quel que soit le type d’activité mise en place durant votre parcours de formation, votre objectif sera de permettre à vos participants d’utiliser leurs acquis d’apprentissage concrètement sur le terrain.

Si vous organisez des jeux, veillez donc à faire suivre votre activité par un débriefing pour permettre à vos apprenants de transposer leur vécu et les outils découverts dans leur contexte professionnel.

3. Demandez aux apprenants de prendre UN engagement

À la fin d’une formation, la tendance veut qu’on réalise un rapide tour de table pour demander à chacun ce qu’il a pensé de la formation. L’idée est louable, mais tout à fait insuffisante !

Au lieu de demander aux participants d’évaluer la formation (ce qu’ils peuvent faire en dehors sans aucun problème), invitez-les à choisir chacun un objectif ou engagement personnel. Ce qui pourrait être formulé de la manière suivante :

« Choisissez un objectif / engagement que vous allez mettre en place concrètement dans le mois qui suivra ce parcours de formation »

Vous pouvez vous aider des objectifs PIANOS pour formuler un engagement de ce type. Un conseil : n’acceptez qu’UN seul engagement par participant. Mieux vaut qu’ils réussissent un objectif à fond, que de ne rien faire du tout !

4. Organisez une séance de feedback en groupe

Si vous en avez le temps et l’occasion, je vous recommande vivement de réunir vos participants quelques semaines après votre formation.

Les avantages d’une telle formule sont multiples :

  • Vous pouvez vous assurer que les engagements de chacun ont été respectés,
  • S’ils n’ont pas été respectés, c’est l’occasion de déterminer la source du problème et de trouver une solution en collaboration avec les autres membres du groupe,
  • Cela vous permet d’obtenir un feedback de leur part avec un certain recul.

5. Mettez en place un accompagnement en ligne

Les avantages et bénéfices d’un accompagnement en ligne sont comparables à ceux cités ci-dessus.

Dans le cas d’une formation inter-entreprise, cela permettra en plus au groupe de rester en contact, d’échanger entre eux et de continuer à vous poser leurs questions. Ce qui permet le maintien d’une certaine dynamique de groupe.

En terme d’engagement, il s’agit de la solution qui me semble avoir le plus d’impact en terme d’engagement à long terme.

Quels outils utiliser pour favoriser l’engagement des apprenants ?

Il existe plusieurs outils gratuits pour permettre à vos apprenants de continuer à partager et échanger avec vous et entre eux. Je pense notamment à des LMS (Learning Management System) tels que Moodle ou Claroline.

Si vous ne vous sentez pas à l’aise avec ces deux solutions, notez que WordPress – agrémenté de quelques plugins, comme BuddyPress – peut constituer un choix tout à fait honorable.

Et si vous souhaitez organiser des séances d’accompagnement en live, je retiens 3 solutions payantes : Skype (payant si appels vidéo de 2 personnes ou plus), GoToWebinar et WebEx.

Et vous, comment quel engagement allez-vous choisir au moment d’organiser votre prochain parcours de formation ?

Je vous invite à partager vos questions et objectifs dans les commentaires ci-dessous »

[hr]

Cet article participe à l’événement inter-blogueurs « Penser et agir, à quel moment devez-vous passer à l’action » organisé par le blog Penser et Agir.