Comment générer 10 idées par seconde pour vos présentations et ne plus jamais tomber en panne d’inspiration

Lorsqu’on doit pour la première fois préparer une présentation, il n’est pas toujours facile de trouver des idées vraiment innovantes.

La peur de se retrouver devant une page blanche est également bien présente. On a donc tendance à rester dans des schémas de pensée classiques, traditionnels, et donc à refaire pour la enième fois la même présentation, sans plus y apporter la moindre touche d’originalité.

Il existe pourtant des méthodes simples et efficaces pour favoriser votre créativité. Je vous propose aujourd’hui de découvrir 3 de ces techniques, afin de ne plus jamais vous retrouver en manque d’idées ou en panne d’inspiration :

Comment générer 10 idées par seconde pour vos présentations et ne plus jamais tomber en panne d’inspiration
BrainBloom, flux d’idées, QQOQCCP : Découvrez 3 techniques pour générer un maximum d’idées et éviter la panne d’inspiration au moment de préparer vos présentations.

1. La méthode du BrainBloom

L’objectif du BrainBloom est de vous permettre de générer rapidement un grand nombre d’idées à partir d’une idée centrale.

Par exemple, si vous définissez le thème principal FORMATION, votre but sera de générer un maximum de mots-clés liés à cette thématique. Notez tout ce qui vous passe à l’esprit, sans vous limiter ou vous corriger.

Le fait d’associer des mots-clés à votre idée principale vous permettra certainement d’ouvrir des pistes auxquelles vous n’auriez pas songé.

brainbloom

2. La technique du flux d’idées

L’objectif du flux d’idées est sensiblement le même que celui du BrainBloom : vous permettre de trouver plus d’idées en un temps record.

La différence avec le BrainBloom réside en ceci : dans le flux d’idées, vous notez une idée de départ. Et à partir de cette idée, vous générez un mot-clé qui vous vient spontanément. Ensuite, à partir du nouveau mot-clé généré, vous produisez un nouveau mot-clé… et ainsi de suite !

Cette technique vous permet donc de trouver chaque fois une nouvelle idée ou un nouveau concept, à partir de l’idée générée précédemment.

flux d'idées

3. La règle du QQOQCCP

Quand vous partez de zéro, la règle du QQOQCCP peut vous être d’un grand secours : elle vous permet de vous poser 7 questions essentielles, afin de faire le tour d’une problématique, d’une situation :

  • QUI : de qui, avec qui, pour qui ?…
  • QUOI : avec quoi, en relation avec quoi ?…
  • : par où, vers où ?…
  • QUAND : à quelle fréquence, à partir de quand, jusque quand ?…
  • COMMENT : de quelle façon, dans quelles conditions, par quel procédé ?…
  • COMBIEN : dans quelle mesure, à quelle quantité ?…
  • POURQUOI : quelle cause, quel facteur déclenchant, quel motif, quelle finalité ?…

Cela vous permettra de constituer un panorama assez large par rapport à votre idée de départ.

Enfin, gardez sur vous de quoi prendre des notes !

Les méthodes présentées ci-dessus seront évidemment à assaisonner selon vos besoins et envies.

N’oubliez pas non plus que, parfois, nos meilleures idées surgissent au moment où nous nous y attendons le moins. Je vous recommande dès lors de conserver sur vous de quoi noter (carnet de notes, application mobile sur votre smartphone…). De sorte que, quand une idée vous vient à l’esprit, vous puissiez en conserver une trace écrite.

Autre suggestion : si vous disposez d’un tableau blanc dans votre bureau (ou toute autre surface plane), n’hésitez pas à utiliser des post-its !

Puis, une fois vos idées générées, vous pourrez passer à l’étape de recherche d’infos et de structure de votre message.

Je vous réserve ça pour mercredi !… 😉

Et vous, quelles sont les méthodes que vous utilisez pour générer des idées ? Quelles sont celles qui vous semblent les plus simples et efficaces ?

Partagez votre avis en laissant un commentaire ci-dessous »