Utilisez le modèle 70:20:10 pour favoriser une culture d’apprentissage au sein de votre entreprise

Mercredi dernier, je partageais avec vous le modèle 70:20:10 et comment vous pourriez l’utiliser pour optimiser la préparation de vos présentations.

J’aimerais aujourd’hui vous montrer une vidéo qui explique en quoi consiste le modèle 70:20:10 appliqué dans le cadre de la formation en entreprise.

Cette vidéo a été réalisée par Charles Jennings, l’un des piliers du modèle. Dans cette vidéo, il nous montre que :

  • L’apprentissage structuré, tel qu’il est mis en oeuvre dans la majorité des organisations, est inflexible et ne correspond plus aux besoins et attentes réels des collaborateurs.
  • Les apprenants retiennent moins de 50% des informations au bout d’une demi-heure de formation, à moins qu’une mise en pratique soit directement implémentée (ce qui est rarement le cas, soit dit en passant).
  • La formation en entreprise traditionnelle a un coût financier et en temps non négligeable, qu’il devient de plus en plus difficile à gérer et à appréhender.

Pour venir à bout de cette situation, Charles Jennings propose d’implémenter le modèle 70:20:10 pour instaurer une culture d’apprentissage au sein des organisations.

Utilisez le modèle 70:20:10 pour favoriser une culture d'apprentissage au sein de votre entreprise
Découvrez comment le modèle 70:20:10 pourrait être implémenté dans votre entreprise pour favoriser l’apprentissage de vos collaborateurs.

Ce modèle part du principe que :

  • 70% des apprentissages sont effectués grâce à l’expérience directe des collaborateurs,
  • 20% des apprentissages prennent place durant les échanges et feedbacks entre eux,
  • 10% des apprentissages sont effectivement réalisés en contexte de formation formelle.

Soit près de 90% des apprentissages qui seraient purement informels !

De quoi remettre en question la manière dont nous organisons la formation en entreprise ? Ce qui est sûr, c’est qu’avec l’émergence de la Génération Y et du développement rapide de l’apprentissage mobile, ce modèle a de quoi nous faire réfléchir quant à l’avenir de l’apprentissage au sein des organisations…

Je vous laisse découvrir la vidéo ci-dessous :

[youtube]http://youtu.be/t6WX11iqmg0[/youtube]

Comment préparer vos présentations de manière simple et efficace : le modèle 70:20:10

Au moment de commencer à préparer une présentation, la plupart d’entre-nous rentrons instinctivement dans un schéma de ce type :

  • On allume l’ordinateur,
  • On ouvre PowerPoint,
  • On choisit un modèle de présentation qui a l’air plutôt sympa,
  • On commence à chipoter aux couleurs, aux polices de caractère, à l’arrière-plan…

Pour finalement tenter de développer à l’arrache le contenu de notre présentation, en espérant recevoir une injonction du Saint-Esprit !

Et bardaf, c’est l’embardée !

D’une part on se retrouve à créer une présentation pourrie de chez pourrie, d’autre part on perd une quantité effroyable de temps et d’énergie à essayer de rattraper le coup en ne daignant pas lâcher notre ordinateur.

Alors qu’il serait tellement plus simple et efficace de commencer par le commencement, step by step !… 😉

S’il n’existe pas de modèle type afin de définir le temps nécessaire pour préparer une présentation, il existe en revanche un modèle pour vous aider à répartir le temps nécessaire à sa conception.

Il s’agit du modèle 70:20:10 mis au point par Michael Lombardo et Robert Eichinger. Ce modèle stipule que :

  • 70% de l’apprentissage au sein d’une entreprise se fait grâce à l’expérience directe,
  • 20% de l’apprentissage provient du feedback et des interactions entre collaborateurs,
  • 10% de l’apprentissage est réalisé grâce à une action de formation formelle.

Ce modèle a été utilisé par la suite comme modèle de management par des entreprises telles que Google.

Si on regarde du côté des experts en communication – comme Nancy Duarte – on constate qu’ils préconisent, à raison, de mettre l’accent en priorité sur la préparation et la structuration du message, avant de se précipiter tête baissée sur PowerPoint.

Je vous propose donc de vous inspirer du modèle 70:20:10 et de l’adapter pour organiser votre phase de préparation comme suit :

Comment préparer vos présentations de manière simple et efficace : le modèle 70:20:10
Découvrez le modèle 70:20:10 pour optimiser la préparation de vos prochaines présentations de manière simple et efficace.

Consacrez 70% de votre temps à PRÉPARER votre message

Le plus important dans une présentation ne provient pas des diapositives en elles-mêmes : il provient de la qualité et de l’efficacité par lesquelles votre message est communiqué et compris par votre public.

Plutôt que de passer votre temps à chipoter aux options de PowerPoint, concentrez-vous sur la préparation et la structuration de votre message.

Il s’agit de la phase la plus longue car vous devrez récolter un maximum d’informations sur le sujet de votre présentation, puis sélectionner les infos les plus pertinentes et les structurer de manière logique et cohérente.

C’est également durant cette phase de préparation que vous aurez intérêt à construire un storyboard, afin d’élaborer une ébauche de vos supports visuels.

Consacrez 20% de votre temps à CONCEVOIR vos diapositives

Une fois le contenu de votre message structuré et votre storyboard en main, le gros de l’étape de préparation est réalisé. Il vous faudra maintenant retranscrire votre storyboard dans votre logiciel de présentation.

Le temps nécessaire à la conception des dias peut être relativement important, en fonction de la complexité du design imaginé.

Et même si, globalement, vos visuels auront été pensés dans la phase précédente, agencer tous les éléments sous PowerPoint peut parfois prendre un temps non négligeable.

Consacrez 10% de votre temps à RÉPÉTER votre présentation

Enfin, une fois le message structuré et vos dias réalisées, c’est le moment ou jamais de tester si le tout s’enchaine de manière fluide et cohérente, tant sur le plan du contenu que de la forme. C’est une étape à ne pas sous-estimer.

En même temps, je vous conseille de ne pas non plus y consacrer trop d’énergie, afin de rester naturel le jour J et ne pas donner l’impression à votre public de n’être qu’un robot !

Certains experts seront peut-être en désaccord avec moi sur ce point. Mais personnellement, je n’aime pas les présentations sur-préparées où tous les éléments ont été calculés à la virgule près.

C’était le cas, par exemple, lors de la dernière conférence Microsoft consacrée à leur tablette Surface. Certes c’était très pro, mais j’ai souvent eu l’impression de voir des présentateurs en pilote automatique, qui débitaient leur discours appris par coeur. Et, en ce qui me concerne, ça me dérange beaucoup et je n’aime pas !

En résumé…

  • 70% de la préparation de votre présentation devrait être consacrée à construire un message efficace et de qualité,
  • 20% de la préparation de votre présentation devrait être consacrée à la conception du design de votre diaporama,
  • 10% de la préparation de votre présentation devrait être consacrée à tester et répéter votre discours (sans toutefois donner l’impression de l’avoir sur-préparé).